Retour à Protestantisme et société

Retour à l'accueil

Maison de santé protestante de Bordeaux - Bagatelle - : 1er plateau médical en Europe

BIP, n° 1566, Septembre 2003

Forte de ses 250 lits, de ses 1.100 salariés et de ses 11.596 hospitalisations en 2002 dont 1.375 naissances et 19.373 actes, la Maison de Santé Protestante de Bordeaux (hospitalisation, imagerie médicale, soins de suite, gérontologie, IFSI, social) est le premier opérateur privé de Gironde. En ouvrant son tout nouveau plateau technique dans le cadre d’un vaste programme de restructuration programmé jusqu’en 2006, elle dispose du plateau médico-chirurgical le plus moderne d’Europe.
Il regroupe l’imagerie médicale, l’unité de soins intensifs, les différentes salles opératoires, les nouvelles salles de naissance de la maternité, la salle de réveil et le service d’endoscopie. Un système de contrôle automatisé, spécialement développé pour la chirurgie mini-invasive, équipe les nouveaux blocs de l’Hôpital Bagatelle. Les salles d’opération intégrées permettent de contrôler et commander tous les appareils de la salle et du champ opératoire, d’organiser des téléconférences à partir de l’endroit central à l’intérieur ou à l’extérieur de la zone stérile. Deux salles d’opération, sur les sept salles en service, sont équipées d’un matériel de télémédecine unique en France. Ainsi, les chirurgiens de l’Hôpital Bagatelle peuvent continuer à développer leur programme de formation et de recherche avec l’ensemble de leurs partenaires européens, mais aussi africains, ceci dans des conditions de capture d’image et de retransmission tout à fait exceptionnelles.
Le système OR-1 de Karl Storz, intégré dans ces salles d’opération, ouvre la porte à l’ère de la communication directement depuis la salle d’opération, avec la clé la plus simple qui soit : il suffit d’appuyer sur l’écran tactile stérile ou d’en donner l’ordre par commande vocale.
Classée n°1 en France pour l’opération de hernie discale, Bagatelle a la particularité de proposer aussi un service de médecine gériatrique, ce que ne font pas les autres établissements privés car ce n’est pas rentable !

En quoi Bagatelle est-il un établissement protestant ?

Bernard Rougier, tout en précisant qu’il n’est pas protestant, s’enflamme : « Bagatelle est toujours et encore protestante. C’est la permanence des valeurs et de la culture protestante. De la qualité de l’accueil, à la prise en charge du patient, tout est fait autour de la personne. Bagatelle est unique, je n’ai jamais vécu cela ailleurs ! Le Conseil d’administration est garant de ses valeurs et il a mis dans le préambule du projet d’établissement …… Dans le livret d’accueil, Jacques Ellul est même cité ! Il n’oublie pas de signaler que « L’aumônier, le pasteur Alain Kursner, participe avec beaucoup de justesse aux réunions de direction » avant de souligner, document à l’appui, « que plus de 96% des patients disent leur satisfaction dans tous les domaines. »
Pour l’avenir, son seul souhait ? « Que tout en continuant ses investissements dans ses locaux neufs –réhabilitation des 20.000 m2 existants et construction de 20.000 autres m2- Bagatelle garde ses traditions, ses valeurs et sa culture, qu’elle garde conscience de ce qu’elle est. Ce n’est pas un CHU-usine ! »

Fondée en 1863 au centre de Bordeaux, par des familles protestantes qui ne souhaitaient pas être converties à l’hôpital par les religieuses catholiques, la Maison de santé protestante s’est installée à Bagatelle sur un domaine légué en 1920. A sa création, elle accueillait aussi les marins qui étaient souvent protestants.
Aujourd’hui encore, la fondation Maison de santé protestante Bordeaux-Bagatelle continue de cultiver une spécificité propre. Ainsi, elle propose aux habitants des environs un service de proximité : Présence au foyer. « Un salarié entouré de bénévoles dont les frais sont pris en charge, sans aucune subvention », souligne Bernard Rougier, « apportent de l’aide dans les courses, le courrier aux personnes âgées à domicile ».. Et tous les samedis midi, Bagatelle offre 20 repas dans le cadre de l’action diaconale de l’Eglise réformée de France sur Talence.

Et ailleurs ?

Tout en soulignant qu’«il est important pour tous les établissements protestants de toujours se poser la question surtout en ce moment où l’environnement de la Santé et des soins est en bouleversement » Robert Mollet, Secrétaire général de la Fédération de l’Entraide protestante- qui rassemble plus de 400 établissements sanitaires et sociaux et médico-sociaux protestants (dont Bagatelle) - a une idée très précise de ce qui fait la spécificité d’un établissement protestant, la fédération s’étant penchée sur le sujet.. « Cela se traduit premièrement, dans le fait que des personnes liées au protestantisme participent à l’association morale. Deuxièmement, il faut maintenir vivant aujourd’hui, l’héritage du passé. Cela se manifeste dans le projet de l’établissement qui relève d’une éthique protestante : dimension humaine et globale de l’accueil de la personne, lutte contre la douleur..) Cette question se travaille aussi avec le personnel qui doit être en adéquation avec l’éthique de la maison. La présence d’une aumônerie, la disponibilité de bénévoles permettent l’écoute et l’accompagnement quand les soignants ont de moins en moins de temps à passer avec chacun. Avant de conclure « J’ai remarqué que les établissements protestants sont souvent en pointe dans les domaines de la naissance et des soins palliatifs, là où se jouent les questions de vie et de mort, ce n’est pas un hasard, c’est là où les questions spirituelles sont importantes. » (Myriam Delarbre)